bulles colorées

"Le plus grand secret pour le bonheur, c'est d'être bien avec soi-même."
Fontenelle

Qu'est-ce que la sophrologie ?

Créée en 1960 par le neuropsychiatre Alphonso Caycedo, la sophrologie, par la relaxation profonde du corps et de l’esprit, permet de développer une conscience de soi et par ricochet, la capacité de vivre son existence en harmonie.

Mêlant les apports de la science occidentale aux enseignements du yoga, de la méditation bouddhiste et du zazen (la méditation assise japonaise) qu’Alphonso Caycedo découvre au cours de ses années de voyage à travers l’Inde, le Tibet et le Japon, la sophrologie se révèle être un vrai art de vivre.

A la base, l’état de relaxation avec le relâchement des muscles du corps pour accéder à un niveau de conscience supérieur. Le but est de relier la personne à son corps, de lui faire ressentir dans le présent et de faire remonter ces sensations à sa conscience.

Une conscience que l’on active vers le positif.

Depuis l’homme préhistorique, notre cerveau a tendance à se focaliser sur le négatif, car nous avons appris à être dans une dynamique de survie et à porter notre attention vers la possibilité qu’un prédateur surgisse… Nous nous acharnons à essayer de traiter nos problématiques à partir de la pensée, rarement à partir de nos sensations corporelles, de notre ressenti. Or, on ne peut pas en même temps penser et ressentir. Cette évidence pose la pierre angulaire de l’approche neurosensorielle : ressentir devient un moyen efficace de couper la pensée qui tourne en boucle.

L’intelligence neurosensorielle donne accès à une conscience lucide. En restant centré au présent sur le ressenti corporel, on « épluche » les couches de personnalité auxquelles on s’est identifié.

Cela permet une ouverture de conscience, proche de l’éveil : il existe entre le corps et l’esprit un double flux ininterrompu d’informations non parasitées par l’intellect.

L’objectif de la sophrologie est l’essor de conscience qui passe par quatre étapes :

se réapproprier son corps, par une présence et des mouvements inspirés du yoga. Puis réaliser qu’on a une conscience, illimitée et riche en potentialités, par la contemplation de soi. Expérimenter ensuite le lien avec le corps, l’esprit et le monde extérieur, par des méditations. Asseoir enfin cette harmonie globale dans des valeurs fondamentales.

 

En révélant la conscience de soi, la sophrologie a une visée existentielle.

bulles roses
 
White Sand and Stone

Principes de la sophrologie

La sophrologie permet de connecter notre monde intérieur à notre monde extérieur, en se basant sur quatre principes :

  • Le schéma corporel est l’objet de la pratique de la sophrologie qui le considère dans sa forme et sa capacité de mouvement puis sa capacité de sentir et percevoir.

  • Le principe d’action positive, qui dit que toute action positive sur une partie de la conscience se répercute positivement sur la totalité de son être. La répétition du positif amène à développer des habitudes, des valeurs qui renforcent un état de bien-être. Renforcer le positif pour mieux accueillir ce qui est négatif.

  • Le principe de réalité objective développé grâce à l’entrainement personnel.

  • L’adaptabilité qui présume que le sophrologue doit s’adapter à la réalité des personnes qu'il reçoit.

La sophrologie va donc amener la personne à travailler sur ses propres valeurs et à mieux se connaître. C’est un outil très efficace pour garder confiance et espoir.

 

Par une meilleure connaissance de soi, cette discipline permet à chacun de se renforcer, d'améliorer son quotidien en portant un nouveau regard sur son présent et son avenir.

Elle invite à un retour sur soi et à une véritable reconnexion entre le corps et l’esprit.

 

Pour qui, pour quoi ?

Elle s’adresse aux jeunes enfants et adolescents comme aux adultes et seniors.

 

En plus d’ancrer durablement du positif en vous, au quotidien, ses applications thérapeutiques sont nombreuses :

  • renforcement de la confiance et de l’estime de soi

  • gestion du stress et des angoisses

  • développement de sa concentration et de sa mémorisation

  • accompagnement des étapes importantes dans votre vie (parentalité, accouchement, examens, épreuves sportives…)

  • amélioration du sommeil

  • atténuation des peurs ou des pulsions (alimentaires…)

  • accompagnement d’un traitement médical avec gestion de la douleur, acceptation d’un traitement et/ou d’une maladie…

En sophrologie, il existe toute une palette de techniques spécifiques et pour être intégrés, les exercices demandent une répétition régulière, en conscience, une sorte d’automatisation.

La sophrologie devient alors un outil de croissance insoupçonné qui permet de se sentir vivant, connecté à soi-même ainsi qu'au monde qui nous entoure.

Amis souriants
 
Breathing Meditation

Déroulement d'une séance de sophrologie

La première séance, qui dure environ 1h, nous permettra de faire connaissance via une série de questions afin d’en savoir plus sur vous, vos besoins et vos attentes et que vous puissiez définir l’objectif que vous souhaitez atteindre.

Puis nous effectuerons une séance de découverte pour favoriser la détente.

 

Les séances suivantes durent environ 1 heure et feront partie d’un programme élaboré pour répondre à votre objectif.

Il existe une kyrielle de techniques spécifiques en sophrologie. Selon vos besoins, je vous guiderai la séance assis ou debout, et nous pratiquerons des exercices de relaxations qui permettent de revenir au corps et de se relâcher pour atteindre un état de conscience sophronique, entre l’éveil et le sommeil. Certaines pratiques comportent aussi des visualisations ou propositions mentales pour ancrer du positif dans le corps et l’esprit et ainsi développer la conscience de soi.

La séance se déroule de la manière suivante :

– premier temps de partage des ressentis physiques, mentaux et émotionnels de l’instant présent = la météo du jour ;

explication et démonstration des exercices (adaptés en fonction de vos capacités) que je guiderai : vous vous laisserez happer par le son de ma voix.

pratique sophrologique guidée (exercices dynamiques s’appuyant sur la contraction musculaire et la respiration contrôlée, exercice avec des propositions mentales = visualisations) ;

deuxième temps de partage des ressentis physiques et émotionnels du vécu de séance et de l’instant, toujours en présence de votre corps = la phénodescription.

 

Parce que chaque personne est unique, j’adapte mes séances en fonction de vous et de vos besoins.

Il est également possible de pratiquer la sophrologie en groupe.

Ne dépassant pas six personnes, le groupe offre une autre énergie, collective et puissante car portée par les valeurs de chacun. Les bénéfices des pratiques se font alors ressentir plus rapidement et le groupe devient alors une expérience très enrichissante.